Fraternité-Paternité

Être une société juste ou juste une société?

BRUNO VACHON LANCE LE PROJET FRATERNITÉ-PATERNITÉ POUR ASSURER L’AVENIR DE LA MAISON OXYGÈNE ESTRIE

 

Sherbrooke, le 24 novembre 2016 – « Nous en sommes rendus à un point où nous devons sérieusement nous demander si nous voulons être une société juste ou si nous préférons nous contenter d’être juste une société ». C’est un appel pressant à la solidarité des pères et des grands-pères de Sherbrooke et de la région qu’a lancé jeudi matin le conseiller municipal du district des Châteaux-d’Eau et président de la Société de transport de Sherbrooke (STS), Monsieur Bruno Vachon, en dévoilant le projet Fraternité-Paternité, une initiative destinée à stabiliser le financement de la Maison Oxygène Estrie et, par le fais même, à assurer la poursuite de sa mission essentielle auprès des pères en difficulté.

Conscient qu’à l’instar de la plupart des organismes communautaires, « cette équipe remarquable et dévouée se retrouve périodiquement dans une situation financière fragile qui l’empêche d’envisager l’avenir à long terme », M. Vachon a décidé de mettre l’épaule à la roue et de mobiliser 250 pères et grands-pères ou plus disposés à faire un don annuel de 150$ pendant trois ans. À ce jour, une soixantaine de personnes ont accepté et confirmé leur engagement à épauler la cause et à la faire connaître.

Aux yeux de M. Vachon qui est lui-même père de quatre enfants,  » une société qui se prétend juste ne peut pas faire la sourde oreille ni rester les bras croisés devant les appels à l’aide d’hommes qui font fasse à de très grandes difficultés, qui sont en situation d’itinérance ou à risque de le devenir, mais qui veulent par-dessus tout maintenir les liens avec leurs enfants, ou les renouer ». Aussi, invite-il ses concitoyens à faire un don en ligne par l’entremise du site WEB de la Maison Oxygène Estrie.(Onglet NOUS SOUTENIR)

 

À propos de la Maison Oxygène Estrie

La MOE est une ressource d’hébergement temporaire pour les pères en difficultés qu peuvent y séjourner en moyenne 3 mois. La maison dispose de 6 chambres particulières qui peuvent accueillir 5 pères et leurs enfants pour des séjours dont la durée est établie selon les besoins et la situation de chacun. Les intervenants de la Maison offrent également de l’écoute, du soutien et de l’accompagnement, de même qu’un suivi externe aux pères qui éprouvent de la difficulté, mais qui n’ont pas nécessairement besoin d’hébergement. Du plus, la maison offre un milieu de vie stable et sécuritaire pour les enfants.

 

– 30 –

Informations : 819 791-4142, poste 230

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée